• Hors-la-loi en fuite dans le Jurd de Tripoli (L'Orient-Le Jour du 12 janvier 1975)

    Dimanche 12 janvier 1975:

    Kaddour réussit à se réfugier dans le Jurd (de notre correspondant permanent au Liban-Nord, Négib Iskandar):

    La persévérance des FSI a enfin permis de localiser l'endroit où se trouvent Ahmed Kaddour et 6 autres hors-la-loi notoires. Le chef du gang, qui semait la terreur dans la vieille ville de Tripoli a, selon les informations des autorités, réussi à gagner le village de Machha dans le Akkar (à 30 Km de Tripoli).

    A Machha où ils sont arrivés vendredi, les repris de justice se sont réfugiés au domicile du cheikh Khaled Zohbi où ils sont demeurés 2h avant de se diriger, à bord d'une voiture, au village de Bzal dans le Akkar sur la route de Fneideck.

    Hier, la force de police a appréhendé un maçon qui a reconnu avoir conduit 8 hommes armés en direction de Denniyé à travers champs. Selon le maçon, le groupe, qui ne serait autre que celui de Kaddour, a réussi à traverser le Nahr Moussa qui sépare le caza de Akkar du Jurd de Denniyé.

    Toujours hier et à 15h30, le lieutenant Ghassan Homsi, commandant de la brigade de Halba, qui effectuait une patrouille entre les villages de Dannoun et de Kabit, a aperçu des individus armés se déplaçant dans les bois à proximité de Tallet el-Nabi située dans la même région. La patrouille a aussitôt ouvert le feu sommant les éléments armés de se rendre mais sans résultat. Le lieutenant Homsi a alors demandé des renforts.

    Aussitôt, des commandos de l'armée et des FSI ainsi que des agents de la Brigade 18 ont été rassemblés dans la caserne de Tripoli d'où 4 Super-Frelon devaient les transporter sur les lieux.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :